Ce 24 février, l’Académie des Césars remettra ses prestigieuses statuettes aux films et cinéastes qui ont fait l’année 2016. L’annonce des nominations un mois plus tôt a aussitôt suscité de vives conversations entre les spectateurs passionnés que nous sommes. Après un exercice de pronostics dans quelques-unes des principales catégories, quelques favoris se détachent du lot.

  • Dans la catégorie Meilleur film, notre favori est Divines

pronostics-cesar-meileur-film-divines

  • Dans la catégorie Meilleur réalisateur, notre favori est Bertrand Bonello, pour son film Nocturama   pronostic-cesar-meilleur-realisateur-Bertrand-Bonello
  • Dans la catégorie Meilleure actrice, notre favorie est Isabelle Huppert, dans Elle, suivie de très près par Soko dans La Danseuse            
  • Dans la catégorie Meilleur acteur, notre favori est Gaspard Ulliel dans Juste la fin du monde

pronostic-cesar-meilleur-acteur-gaspard-ulliel

pronostic-cesar-film-d-animation-ma-vie-de-courgette

  • Dans la catégorie Meilleur film étranger, notre favori est Toni Erdmann

pronostic-cesar-meilleur-film-etranger-Toni-Erdmann

  • Dans la catégorie Meilleure actrice dans un second rôle, notre favori est Nathalie Baye dans Juste la fin du monde

pronostic-cesar-meilleure-actrice-second-role-nathalie-baye

  • Dans la catégorie Meilleur acteur dans un second rôle, notre favori est Vincent Cassel dans Juste la fin du monde

pronostic-meilleur-acteur-second-role-vincent-cassel

  •  Dans la catégorie Meilleur premier film, notre favori est La Danseuse

pronostic-meilleur-premier-film-la-danseuse

Rendez-vous le 24 février, pour savoir si nos pronostics se révèlent justes ou pas.

Comments

Commentaire

  Courts-métrages : notre top 5

A propos de l'auteur

Julien Dugois
Rédacteur/Responsable Cinema

Sans jamais avoir voulu me prétendre du statut pompeux de cinéphile, je suis un dévoreur acharné de films, de tous genres, de tous horizons. J’admets vouer un culte aux œuvres de Kubrick, Chaplin, les frères Coen, Kurosawa et Jarmusch, pour ne citer qu’eux. De cette passion, devenue addiction, est née mon envie de passer un diplôme en audiovisuel pour poser un regard plus professionnel sur ce que je vois, mais aussi de rédiger des critiques. A l’origine, je n’écrivais que pour moi, me faisant des fiches pour combler ma mémoire défaillante, mais j’essaie aujourd’hui d’étoffer mes écrits pour être lu de ceux avec qui j’aimerai partager mon avis et débattre intelligemment.

Articles similaires

31 Partages
Partagez26
Tweetez1
+11
Épinglez2
Partagez1
Email