jury-57-semaine-critique-Cannes-2018

Cannes 2018 : le cinéaste norvégien Joachim Trier Président du jury de la 57e édition de la Semaine de la Critique

Grand habitué du Festival de Cannes depuis ses débuts, le cinéaste norvégien Joachim Trier, qui avait déjà présenté Oslo, 31 août dans la sélection Un Certain Regard en 2011 et Back Home en Compétition Officielle en 2015, revient cette fois sur la Croisette en qualité de Président du jury de la 57e édition de la Semaine de la Critique, qui aura lieu du 9 au 17 mai 2018. Chloë Sevigny, Nahuel Pérez Biscayart, Eva Sangiorgi et Augustin Trapenard composent le reste du jury.
la-nuit-a-dévoré-le-monde-dominique-rocher-anders-danielsen-lie-critique-film
4.0

La nuit a dévoré le monde : le film de zombies réinventé

Avec La Nuit a dévoré le Monde, Dominique Rocher signe un premier long métrage fort et poignant où le spectateur est confronté à la solitude d'un homme sur fond d'apocalypse de zombies. Ce huis-clos intimiste, presque gênant parfois, nous prend aux tripes avec un minimalisme maîtrisé qui concentre la majorité de son action dans un immeuble haussmannien à l'abandon, pour un résultat remarquablement poétique.
the-crown-saison-2-critique
5.0

The Crown saison 2 : le poids de la Couronne, le poids des non-dits

Toujours aussi intelligente et fastueuse, cette deuxième saison de The Crown nous offre 10 épisodes aussi subtils que majestueux au cours desquels se déploient huit ans d'Histoire, mais aussi huit ans de vie pour la Reine Elizabeth et son entourage, qui tentent tant bien que mal de concilier devoir royal et vie personnelle, étouffés par le poids des non-dits et d'un protocole qui annihile l'individualité au profit de l'institution.
2.0

Outlander saison 3 : des retrouvailles qui virent au naufrage

Après 6 épisodes d'une attente interminable pour ménager le suspense autour des retrouvailles tant désirées de Claire et Jamie, Outlander s'embourbe dans un amas de sous-intrigues rocambolesques qui amorcent un virage scénaristique radical. La série rompt avec sa tradition historique et romanesque pour basculer dans un récit d'aventures lassant. Cruelle déception.