Once Upon A Time Saison 6, une série de Edward Kitsis et Adam Horowitz
4.0Note Finale
Note des lecteurs: (1 Vote)

Après toutes ces années, ce dimanche 15 mai, Once Upon A Time Saison 6 s’est achevé sur un double épisode servant à clore toute la mythologie autour de la Sauveuse depuis son commencement. Entre nouvelle malédiction, bataille finale et reboot en perspective, revenons sur les points forts de cette nouvelle saison.

Synopsis : Rien ne va plus depuis leur retour de New York, Regina s’est séparée de sa moitié maléfique The Evil Queen qui entend bien se venger des Charming, Mr Hyde s’est proclamé comme nouveau chef de Storybrook alors que les personnages des histoires non racontés commencent à s’installer. En parallèle, Emma souffre d’un mal-être et d’étranges visions qui annonceraient sa mort prochaine…

 La fin d’une ère et le début d’une autre…

once-upon-a-time-saison-6-posterAlors que la 5ème saison était assez chaotique à travers des épisodes plutôt inégaux, Once Upon A Time réussi à relancer son intrigue grâce à plusieurs storylines assez réussies.
Les scénaristes ont eu la bonne idée de ne plus séparer l’histoire en deux parties distinctes (comme c’était le cas des saisons 3 à 5), afin de revenir à ses fondamentaux et se rapprocher de l’écriture des deux premières saisons.
De ce fait, la première partie de saison développe une intrigue autour de Regina et son double maléfique et les péripéties des Histoires non racontées.
En effet, le spectateur découvre de nouveaux contes modernes qui permettent d’apporter plus de nuances et de nouveautés aux flash-backs qui étaient centrés sur les contes de fées traditionnels jusqu’à présent. Ainsi, nous avons la présence de Mr Hyde, du capitaine Nemo, mais aussi de Morphée lui-même dans ce début de saison.
Quant à la seconde moitié de Once Upon A Time, les origines de Rumple sont dévoilées avec la présence de sa mère, la Fée Noire, antagoniste de la saison, et même de toute la série.
L’enjeu principal concerne Emma qui s’apprête à accomplir son destin, ce que les showrunners ont planifié au fil de ces six années. En conséquence, alors que l’année dernière les spectateurs découvraient le mythe du Ténébreux, cette fois-ci la saison 6 abordera le rôle central des Sauveurs, protecteurs de la lumière et des fins heureuses.

once-upon-a-time-saison-6-deniz-akdneniz-karen-davidAinsi, comme à chaque fois, nous avons quelques nouveaux personnages secondaires tirés des contes de fées qui s’installent à Storybrooke. Les créateurs ont eu la brillante idée de nous présenter Aladdin et Jasmine, avec leur propre storyline : sauver Agrabah de Jafar. L’intérêt d’avoir mis en place ces personnages nourrit l’histoire des Sauveurs pour apporter plus de compréhension à la mission d’Emma, notre héroïne.
De plus, nos personnages principaux ont aussi droit à un développement soutenu toute la saison, que ce soit Regina qui permet à son double d’avoir une fin heureuse avec Robin, Rumple et Belle qui tentent de récupérer leur fils captif de la Fée Noire, ou Emma et Crochet qui s’apprêtent à se marier en fin de saison.
Tous les éléments sont mis en place pour nous offrir une saison pas parfaite, mais de loin meilleure que les précédentes.

once-upon-a-time-saison-6-jennifer-morrison-colin-o-donoghueLe double Season Finale aurait presque des airs de Series Finale si Once Upon A Time n’avait pas été renouvelée pour une saison 7.
La Fée Noire lance sa malédiction pour séparer Emma de sa famille, dans le but qu’elle perde la foi, ce qui entrainerait la destruction des royaumes enchantés. Il semblait logique pour les scénaristes de faire écho à la première saison avec l’aide d’Henry, qui est l’enfant qui a lancé toute l’histoire. Il est le seul à se rappeler, et à pouvoir aider Emma à lutter pour la bataille finale, qui est un combat psychologique plutôt que physique. Elle doit trouver le moyen de croire à nouveau à la magie pour sauver sa famille.
Finalement, c’est le network ABC qui crée la surprise. Au lieu d’annuler la série sur une bonne note, avec les intrigues closes pour tous nos héros sur une bonne note, les indices laissés en début et fin d’épisode montrent un Henry adulte qui doit croire à son tour en la magie avec l’arrivée de sa fille à Seattle.

Reboot nécessaire ? Absolument pas, la conclusion était parfaitement écrite sans donner envie aux spectateurs d’avoir nécessairement besoin d’une saison supplémentaire.
Cependant, on peut faire confiance aux créateurs pour un dernier tour de magie. Avec l’absence de Jennifer Morrison et l’ensemble des membres du casting qui n’ont pas renouvelé leurs contrats, la série se recentrera autour des personnages de Regina, Hook, Rumple, et le Henry adulte interprété par Andrew J. West.

Once Upon A Time saison 6 offre un scénario maîtrisé pour chacun des personnages comme pour son intrigue principale autour d’Emma qui voit son histoire bouclée. La relève semble assurée avec Henry qui doit, à son tour, sauver sa famille des années plus tard. La saison 7 sera-t-elle la dernière ? A vous d’en juger en septembre…

La sixième saison de Once Upon A Time a réuni, en moyenne, 3,15 millions de téléspectateurs avec un taux de 0,94 chez les 18/49 ans.

Once Upon A Time saison 6 : Bande-annonce

Once Upon A Time saison 6 : Fiche Technique

Créateurs : Edward Kitsis, Adam Horowitz
Réalisation : Dean White
Scénario : Geofrey Hildrew
Interprétation : Jennifer Morrison (Emma), Lana Parrilla (Regina), Ginnifer Goodwin (Blanche Neige), Josh Dallas (David), Jared S. Gilmore (Henry), Robert Carlyle (Rumplestilkins), Emilie De Ravin (Belle), Colin O’Donoghue (Crochet), Rebecca Mader (Zelena)
Direction artistique : Michael Norman Wong
Décors : Mark Lane
Costumes : Eduardo Castro
Photographie : Stephen Jackson
Montage : Mark Flemming, Tom Dahl
Musique : Mark Isham, Michael Bader
Casting : Veronica Collins Rooney, Corinne Clark, Jennifer Page
Producteurs : Samantha Thomas, Kathy Gilroy, Edward Kitsis, Adam Horowitz, Steve Pearlman
Société de production : ABC Studios
Format : 22 épisodes de 42 minutes
Diffusion : ABC
Genre : dramatique, fantastique
États-Unis – 2011

  Manon 20 ans, une série de Jean-Xavier de Lestrade : critique

Comments

Commentaire

A propos de l'auteur

Maxime Kasparian
Responsable Series

Etudiant master cinéma-audiovisuel, je suis un passionné du cinéma depuis mon plus jeune âge grâce la saga intergalactique Star Wars (il est évident de vous dire que mon film préféré jamais détrôné à ce jour est L’empire contre-attaque). J’ai aussi une profonde addiction pour les séries télévisées notamment Lost et 24h chrono qui sont pour moi les plus novatrices, et malgré mon âge qui a largement dépassé la vingtaine, je garde une âme d’enfant en continuant de regarder avec amour les nouveaux films d’animation Disney, Pixar et compagnie. Mes artistes de références : James Cameron, Steven Spielberg, Ridley Scott, JJ Abrams, Joss Whedon, Shonda Rhimes, Ewan McGregor, Michael Fassbender, Matthew McConaughey, Meryl Streep, Jennifer Lawrence, Sigourney Weaver, Cate Blanchett. J’espère percer dans la critique, j’adore parler et débattre du cinéma, de télévision, de séries télés qui sont, pour moi, les meilleurs moyens de s’évader, de faire rêver, mais aussi de refléter notre société et nos cultures.

Articles similaires

29 Partages
Partagez23
Tweetez1
+12
Épinglez1
Partagez2
Email