Dans la droite lignée des revenge-movies des 70’s, Message From The King est le nouvel uppercut du belge Fabrice du Welz. Ou l’occasion de voir le Black Panther de Marvel, Chadwick Boseman, se confronter a une Los Angeles froide et désespérée alors qu’il cherche les meurtriers de sa soeur. Violent, jusqu’au-boutiste et peut-être aussi un peu classique sur les bords, vous pourrez apprécier Message From The King en DVD & Blu-Ray le 4 Octobre.

Jacob King débarque du Cap à Los Angeles à la recherche de sa sœur disparue. Il n’est qu’un étranger dans un monde dont il ne connait rien, avec seulement 600 dollars en poche et un billet de retour pour Le Cap 7 jours plus tard. Au bout de 24 heures, il découvre que sa sœur est morte dans des circonstances étranges. Voici ce qui s’est passé les 6 jours suivants…

King à vélo 

Pour quiconque aime le bis, le nom de Fabrice du Welz n’est pas inconnu. Le réalisateur belge est en effet de cette race de cinéaste à la carrière émaillée de films percutants (Calvaire, Alleluia) et de funestes accidents (Colt 45). Ce qui ne manque pas de conférer une véritable aura à ses films. Alors quand on a appris que le bougre avait emballé un revenge-movie à Los Angeles, qui plus est porté par un casting 5 étoiles, force est d’admettre qu’on était impatients. Et ça n’a pas manqué. Nappé dans une atmosphère désespérée, fataliste et glaciale, Message From The King semble tout droit venir des 70’s. Un personnage principal au passé inconnu qui, en même temps que le spectateur découvre les événements, une violence exacerbée et brutale (vous ne verrez jamais une chaine de vélo de la même manière) et une galerie de personnages troubles et moralement inquiétants : bref, tout concorde pour donner une ambiance old-school à laquelle se greffe à merveille le style du cinéaste belge. Tour à tour grisant, sensible, puissant, intime et fort, le film se plait à donner le meilleur de ses acteurs (Chadwick Boseman est stupéfiant) et finit dans une amertume déconcertante. Peut-être pourra-on calmer cet enthousiasme en rappelant que le film n’évite pas certains écueils propre au genre, quitte à sombrer dans sa dernière partie dans un classicisme surprenant de la part de du Welz. Ça n’enlèvera pas la qualité du film qui, de la sorte, devient le film le plus accessible de son auteur mais peut-être qu’un poil plus de jusqu’au-boutisme aurait pu faire de Message From The King une virée totalement démente dans la Cité des anges.

Message From The King en DVD & Blu-Ray : des bonus pas du tout King (size)

Côté bonus, on regrettera que les modules proposés, en plus d’être peu nombreux (seulement un commentaire audio et une plongée dans les coulisses), soient si pauvres. Le fait de voir du Welz s’emparer d’une histoire épousant ses thématiques, dans une grosse machinerie de la trempe Netflix, ça laissait songeur. On aurait voulu en savoir plus, voulu revoir par exemple l’accueil que le film a reçu lors de sa présentation aux Hallucinations Collectives de Lyon ou il était proposé en avant-première française. Mais on devra se contenter des paroles mesurées du belge qui, malgré la faible marge de manœuvre conférée sur le projet, a su s’amuser et nous divertir par la même occasion.

Caractéristiques DVD

 

Son : D.D 5.1 & 2.0

Langues : Français – Anglais – Audiodescription

Sous-titres : Français – Sourds et malentendants

Image : 16/9 – 2.39 – Couleur / Durée : 142 min

 Distibution : The Jokers / Les Bookmakers

Commentaire audio de Fabrice du Welz et Manuel chiche

Les coulisses du film

Caractéristiques Blu-Ray

Son : DTS-HD Master audio 5.1 & 2.0

Langue : Français – Anglais – Audiodescription

Sous-titres : Français – Sourds et malentendants

Image : 16/9 -2.39 / Durée : 142 min

Commentaire audio de Fabrice du Welz et Manuel chiche

Les coulisses du film

Bande-annonce : Message From The King 

Comments

Commentaire

4 Partages
Partagez2
Tweetez2
+1
Enregistrer
Partagez
Email