Retour de la série phare d’ABC, Grey’s Anatomy, avec un « season premiere » spécial d’une durée de deux heures. Shonda Rhimes plante le décor et donne tout de suite le ton de la saison 14. Triangles amoureux, retrouvailles et drame. Le tableau est déjà complet avec ce début fort en nouveauté.

Attention cet article contient des spoilers.

Créée depuis maintenant plus de dix ans, la série américaine ne cesse de se renouveler. Et si la dernière saison semblait parfois s’affaiblir au niveau du scénario qui pouvait annoncer une fin de plus en plus proche, le début de la saison 14 aura rassuré les plus grands fans. La créatrice ne cesse de surprendre et avait su rebondir déjà avec un dernier épisode de la saison 13 plutôt renversant, comme elle sait si bien le faire. La dernière saison avait vu le départ de deux personnages avec le renvoi d’Eliza Minnick (petite amie d’Arizona Robbins), et la démission de Stéphanie Edwards, héroïque dans l’épisode final.

En guise de remplacement, on assiste à l’arrivée de deux nouvelles actrices dans la saison 14. Abigail Spencer, dans le rôle de Megan Hunt, la soeur d’Owen, qu’il croit avoir perdu depuis des années, et Stefania Spampinato, soeur d’Andrew Deluca, la nouvelle bombe italienne qui se fraie une place au Grey Sloan Memorial pour réaliser une étude sur les cerveaux féminins. De plus, cette nouvelle saison abrite le retour de Kim Raver (Teddy Altman) qui est loin de passer inaperçu. Ce renouveau promet alors de beaux rebondissements pour une série que l’on pourrait croire fatiguée.

Les triangles amoureux semblent d’ailleurs être au rendez vous avec l’arrivée de Megan qui va réveiller les sentiments de Nathan Riggs, alors en couple avec Meredith Grey. Le retour de Teddy présente aussi un danger pour le couple marié que forment Amelia et Owen. Puis, la saison 14 va-t-elle voir un nouveau duo se former entre Jackson et Maggie ? La saison précédente laissait en tout cas bon espoir sur cette nouvelle idylle, n’en déplaise à April… Autant de doutes et d’hypothèses que d’intrigues en cours et d’attentes créées. Le mari de Jo Wilson sera-t-il lui aussi un semeur de troubles pendant cette saison ? On se souvient qu’Alex Karev l’avait retrouvé dans la fin de la saison 13 et que le couple qu’il formait avec Jo était plutôt dans une position délicate et incertaine. De plus, l’arrivée de la soeur d’Andrew semble totalement convenir à Arizona qui pourrait tourner la page plus tôt que prévu.

« Are we laughing or crying? Both. » (« On pleure ou on rit ? Les deux. ») grey-s-anatomy-saison-14-ellen-pompeo

C’est sans conteste la phrase qui résume à la perfection la série de manière générale et ces deux premiers épisodes. Une chose est sûre, la créatrice Shonda Rhimes a bel et bien retrouvé l’inspiration pour cette saison 14. Si question relation amoureuse, elle promet du mouvement, l’américaine n’est pas en manque d’idées niveau drame et larmes. Dès le deuxième épisode, elle décide d’achever les fans en annonçant qu’Amelia Sheperd a une tumeur au cerveau. Alors quel avenir pour la jeune femme, déjà très perturbée par la mort de son frère et perdue au milieu de son mariage avec Owen ? On espère une fin heureuse mais rien n’est vraiment sûr avec les scénaristes qui, on pourrait le croire, prennent un malin plaisir à faire disparaître les personnages importants et touchants de la série. Cependant, le début de la saison que l’on attendait terriblement émouvant se révèle touchant, comme toujours, mais surtout très drôle. Grey’s Anatomy semble parfois prendre un tournant différent jusqu’à ce que Shonda Rhimes nous rappelle à l’ordre avec une scène des plus saisissantes. Les duos Alex/Meredith et Bailey/Webber sont d’une efficacité incroyable et font un bien fou à voir aussi amusants. En gardant le côté déséquilibré de ses personnages, la créatrice saisit toute leur complexité et leur humour caché qui est aussi hilarant qu’incongru par moment. C’est à vrai dire tout le charme de ces moments. Beaucoup d’histoires à raconter alors dans ce début de saison, on espère seulement que la créatrice ne s’y perdra pas comme dans la saison passée en lassant le public par trop de suspens.

Shonda Rhimes est inévitablement une femme moderne et engagée qui vit dans son temps, et cela, elle le prouve depuis des années à travers ses séries. Elle possède une capacité de toujours être dans l’actualité en plaçant des clins d’œil habiles et intelligents aux causes qui lui tiennent à cœur. Grey’s Anatomy est peut être fleur bleue pour beaucoup, mais la série a au moins l’intelligence de diffuser amour et tolérance sur tous les fronts. Nombreuses sont les fois où l’on a vu des personnages défenseurs de causes qui valent la peine. Que ce soit en mettant en scène des personnages transsexuels, en écrivant des dialogues vrais et importants sur le racisme, en plaçant un couple homosexuel au cœur d’une intrigue ou en défendant sans cesse les droits des femmes, la créatrice américaine s’engage et s’implique à tous les niveaux. Dans ce début de saison 14, elle fait de Bailey le porte parole des femmes. C’est de base sur un ton comique et divertissant qu’elle fait passer des messages autour du simple port de talons en rappelant à de multiples reprises à ses collègues féminines que c’est elles, et elles seules qui décident de ce qu’elles pensent et de ce qu’elles veulent. Avec le nouveau personnage de Carina Deluca, la série prend aussi un tournant sur la réalité. Dans nos sociétés actuelles où émergent beaucoup de débats et de discussions sur les droits des femmes, la connaissance et le respect de leurs corps, l’arrivée de cette gynécologue et de son étude sur l’orgasme féminin rentre totalement dans l’ère d’aujourd’hui. L’intelligence avec laquelle sa fiction rejoint toujours la réalité est impressionnante et mérite, au moins pour cela, un grand respect.

  Grey's Anatomy Saison 13, une série de Shonda Rhimes : critique

Grey’s Anatomy Saison 14 : Bande Annonce

Grey’s Anatomy Saison 14 : Fiche Technique

Créateur : Shonda Rhimes
Scénario : Shonda Rhimes
Acteurs principaux : Ellen Pompeo, Justin Chambers, Chandra Wilson, James Pickens Jr, Kevin Mckidd, Jessica Capshaw, Jesse Williams, Sarah Drew, Camilla Luddington, Caterina Scorsone, Kelly McCreary, Jason George, Giaccomo Gianniotti, Martin Henderson, Stefania Spampinato, Kim Raver, Abigail Spencer
Producteurs : Shonda Rhimes, Betsy Beers, Mark Gordon, James D. Parriott, Tony Phelan
Sociétés de production : ABC Studios, ShondaLand
Format : 42 minutes
Nombre d’épisodes : 24
Diffusion : ABC
Genres : dramatique, médicale
États-Unis – 2005

Comments

Commentaire

15 Partages
Partagez6
Tweetez7
+1
Enregistrer1
Partagez1
Email