cineseries-mag.fr ...

En 1974, Richard Fleischer a donné à Charles Bronson un de ses rôles les plus mémorables dans un film méconnu en France mais culte aux États-Unis. Mr Majestyk nous revient dans une version restaurée qui mérite le coup d’œil.

Un film indispensable aux amateurs de Charles Bronson

Ancien détenu et vétéran du Vietnam, Vince Majestik est aujourd’hui un homme tranquille, installé dans le Colorado et reconverti en gérant d’une vaste exploitation de pastèques. Ses méthodes expéditives pour régler les problèmes lui font écoper d’une peine de prison. C’est là le début de ses ennuis car il y rencontre Frank Renda, un tueur à gages particulièrement brutal. Profitant d’une tentative d’évasion de ce mr-majestyk-charles-bronsondernier, Majestyk parvient à l’échanger à la police contre sa propre liberté. Une fois évadé, Renda n’aura en tête que sa vengeance, en commençant par détruire entièrement la récolte de pastèques.

Un polar rural qui va poser les bases du western moderne

Le rapprochement entre le film de Fleischer (Soleil Vert, L’Etrangleur de Boston…) et les classiques du western n’est pas quelque chose d’anodin puisque son scénario est une adaptation d’un livre d’Elmore Leonard qui s’est fait un nom grâce à ses romans prenant place au far-west. Mais davantage que son réalisateur ou son scénariste, ce qui a fait la réputation de Mr Majestyk, c’est indubitablement son interprète. Charles Bronson y tient un rôle bien plus subtil et livre une prestation bien moins monolithique que dans la peau des habituels personnages de gros durs taiseux auxquels il était souvent limité. Cette humanité lui vient de la nature même du long-métrage, qui n’est pas qu’un film d’action brutal, puisque sa première-partie repose entièrement sur une intrigue sociale, autour des difficultés du héros à faire fonctionner son entreprise agricole malgré la pression de syndicats corrompus et dans un contexte de tensions raciales à l’égard des latinos qu’il emploie, dont la belle Nancy (Linda Cristal) avec qui il va entretenir une relation amoureuse. Lorsque le scénario va prendre un virage vers des scènes plus musclées, ce sera grâce à un affrontement avec un méchant presque aussi charismatique que le héros incarné par l’impressionnant Al Lettieri. Dans une mise en scène sans fioriture non moins soignée et sur une splendide musique signée Charles Bernstein, le réalisateur nous offre à voir des courses-poursuites en pleine campagne et des fusillades véritablement impressionnantes. C’est sans doute ces passages qui ont fait gagner à cette petite production son statut de film culte dans son pays, où Quentin Tarantino le cite régulièrement parmi ses sources mr-majestyk-al-lettierid’inspiration (allant jusqu’à lui faire un petit clin d’œil, au détour d’une affiche, dans le van de Budd dans Kill Bill). Une chose est sûre, vous ne vous en prendrez plus jamais à ce qu’un cultivateur de pastèques a de plus cher.

Des bonus qui nous en disent long sur le tournage

Les compléments offerts par le Blu-ray/DVD de cette réédition se composent des interviews de deux personnes qui ont participé de près à l’aventure Mr Majestyk puisqu’il s’agit, d’une part de Richard H. Kline, le chef opérateur de ce film comme de certains des plus gros succès de Fleischer, et d’autre part de Lee Purcell, l’actrice qui incarne l’une des complices du redoutable Franck Reda. Ces deux témoignages en disent long sur les conditions dans lesquelles le long-métrage a été mené à son terme. Pour en savoir plus sur le film, de sa genèse à son influence, son réalisateur et son acteur principal, il faudra cependant se reporter au livret de plus de 80 pages préparé spécialement pour ce coffret collector et qui, en plus d’images d’archives, revient tout particulièrement sur la place importante que tient ce film dans la carrière de Charles Bronson.

mr-majestyk-coffret-bluray-dvd

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DVD:
Master restauré HD

Format image : 1.85, 16/9ème compatible 4/3

Format son : Anglais DTS 2.0 & Anglais & Français Dolby

Digital 2.0

Sous-titres : Français

Durée : 1h39

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES Blu-ray
Master restauré HD – Format image : 1.85

Résolution film : 1080 24p

Format son : Anglais & Français DTS Master Audio

Sous-titres : Français

Durée : 1h48

Prix public indicatif : 24,99 Euros le Coffret Blu-ray+DVD+Livret

COMPLÉMENTS :
– “Colorado cool” : entretien avec le directeur de la photographie Richard H. Kilne (14’)
– “Colorado chic” : entretien avec l’actrice Lee Purcell (28’)
+ Un livret exclusif de 86 pages sur le film et sa genèse, spécialement écrit pour cette édition par Frédéric
Albert Lévy, illustré de photos d’archive rares.

[irp posts= »73294″ name= »Top 5 des westerns américains par la rédaction de CSM »]

Mr. Majestyk : Bande-annonce (VO)

Comments

Commentaire

Partagez16
Tweetez2
Enregistrer1
Partagez1
+11
20 Partages