cineseries-mag.fr ...

Le 29 novembre 2017 est sorti en vidéo le coffret Blu-ray (& DVD) Alfred Hitchcock Les Années Selznick. Édité par Carlotta Films, l’objet vous invite ainsi à revenir sur quatre films majeurs réalisés par le maître du suspense pendant sa fameuse période de collaboration avec le grand producteur David O. Selznick : Rebecca, La Maison du Docteur Edwardes, Les Enchainés et Le Procès Paradine

Les Enchainés : à propos de la relation Hitchcock / Selznick

Septième coffret de la collection « ultra collector » made by Carlotta, Alfred Hitchcock Les Années Selznick permet de redécouvrir quatre films importants du film dont le sous-estimé La Maison du Docteur Edwardes, (re)connu pour sa fameuse séquence de rêve créée en collaboration avec Salvador Dali. Les quatre films, accompagnés de cinq heures et trente minutes de suppléments exclusifs et d’un livre de trois cent pages, titré La Conquête de l’Indépendance, constitués d’articles d’époque de Claude Chabrol, Pascal Bonitzer, d’entretiens avec Jean Douchet et Peter Bogdanovich ainsi que des éternelles photographies inédites – entre autres -, retracent l’envol hollywoodien du Britannique Hitchcock. Un envol qui a pu se faire grâce à la relation entre le cinéaste anglais et le producteur américain indépendant David O. Selznick ou « comment le savoir-faire du deuxième va permettre au premier de devenir un véritable cinéaste hollywoodien » (texte promotionnel du coffret).

« La décennie qu’Hitchcock passa dans le giron de Selznick fut plus qu’une période de transition. La collaboration, parfois frustrante, parfois étouffante, fut pourtant fructueuse et productive. En mettant à disposition du metteur en scène son savoir-faire et celui des techniciens hollywoodiens, Selznick permit à Hitchcock de donner corps à ses visions.« 

Chef d’orchestre et maître de marionnettes, sur la relation entre AH et DOS, par Fabien Delmas (texte présent dans le livre du coffret) –

David O. Selznick est un nom qui résonne dans l’esprit de nombreux cinéphiles et cinéphages. Cromwell, Cukor, Fleming, Hitchcock, Reed, Dieterle, Vidor… Nombreux sont les cinéastes dont les films ont été produits et mis en lumière par Selznick. King Kong, Les Quatre filles du docteur March, Autant on emporte le vent, Duel au soleil… DOS est un homme à succès. Lorsqu’Alfred Hitchcock et David O. Selznick se lancent dans la production de Rebecca, le premier n’est pas surpris des exigences du deuxième. Sans surprise, le cinéaste britannique sait que le montage sera supervisé par Selznick. Et il sait aussi qu’il aura un cadre de création sécurisé répondant à toutes ses attentes, dirigé par un producteur qui a toujours mis un point d’honneur à défendre l’histoire et les personnages de ses productions. Concernant les adaptations littéraires, notons même que DOS était réellement attaché à ne pas trahir l’œuvre originale. Certes, le producteur avait tendance à être invasif, mais Hitchcock ne pouvait conquérir Hollywood sous une meilleure bannière. Son contrat n’est pas exclusif, ainsi le cinéaste tourne pour la RKO, la Twentieth Century Fox, Universal, entre autres. Aussi la relation Hitchcock / Selznick, véritable jeu d’équilibre, trouve une bonne illustration en deux faits : même si le producteur supervisait le montage et pouvait exiger des retakes, rappelons que DOS, « producteur créatif » (page 28, Un télex de Selznick à Hitchcock, Nicolas Saada), ne voulait que le meilleur pour le film, et il voulait éviter tout conflit avec Hitchcock, dignes de ceux qu’il a connus sur Autant on emporte le vent, réputation oblige ; par ailleurs, le cinéaste britannique concevait le montage de sa pelloche dès la pré-production, ainsi le long métrage était bien réalisé par Hitchcock, tout en étant marqué par l’orchestrateur Selznick.

david-o-selznick-producteur-a-succes

David O. Selznick, producteur à succès.

La relation Hitchcock-Selznick tient évidemment de la conquête de l’indépendance. Si Hitchcock accepte les conditions de travail de Selznick, c’est aussi parce qu’il admire le producteur indépendant. Hitchcock acquiert sur Les Enchainés (troisième film de la collaboration) le statut de producteur qu’il désirait tant avoir. Alors que les dépassements de production de Duel au Soleil de Vidor sont de plus en plus difficiles à supporter pour Selznick et sa société Vanguard Productions, ce dernier décide de vendre le film en lot. Hithcock saisit l’occasion et devient producteur du métrage, supervisant ainsi le montage. Pendant leur période d’association, Hitchcock en profite aussi pour fonder avec un compère une société de production implantée en Grande-Bretagne et aux Etats-Unis, la Translatantic Pictures. Si la société ne durera que quelques années, elle expose plus qu’explicitement la ferme volonté d’Hitchcock de pouvoir contrôler ses films dans toutes les phases de fabrication. Remarquons que la relation AH-DOS n’a pas eu que des impacts conséquents sur la carrière du cinéaste, et en a aussi marqué le cosmos Hollywoodien :

« Rebecca fait ainsi date et marque les débuts d’une entente possible entre producteurs et réalisateurs, dans le cadre d’un mode de production inédit jusqu’alors à Hollywood, le « packaging » – à savoir la pré-vente « clefs en main » d’un film à des structures en place qui laisseraient à ses initiateurs contrôle économique et artistique.« 

– p.28, ibid.

Spellbound (en français : envouté) : à propos de l’édition Blu-ray signée Carlotta

Concernant le test video des films, le coffret s’en sort admirablement malgré une inconstance qualitative concernant la restauration des longs métrages. On vous conseille à ce propos le test détaillé de retro-hd.com. Comme d’habitude, Carlotta soigne les bonus. Chacun des films est accompagné sur sa galette de bonus. Le coffret contient tout de même un cinquième disque empli de compléments. L’ensemble vidéo est complété par le formidable ouvrage déjà cité. L’éditeur propose ainsi une approche riche et détaillée – soit complète – de cette période spécifique d’Hitchcock. Certes, le prix de cent euros et trente deux centimes en refroidira plus d’un, on vous conseillera alors d’attendre le prochain Black Friday ou – si l’attente est trop longue – l’une des nombreuses opérations promotionnelles de Carlotta pour obtenir le coffret à un prix plus raisonnable – moins cinquante pour cent tout de même.

Bande-Annonce – Coffret Alfred Hitchcock Les Années Selznick

Le mot de l’éditeur : L’année 1939 correspond à un tournant dans la carrière d’Alfred Hitchcock. Année de son départ aux États-Unis, c’est aussi celle qui marque le début d’une collaboration de près de dix ans avec le célèbre producteur américain David O. Selznick (Autant en emporte le ventDuel au soleil). Cette association entre le maître du suspense et l’un des plus importants représentants du système hollywoodien donnera naissance à quatre chefs-d’œuvre : la romance gothique Rebecca (1940), le thriller psychanalytique La Maison du docteur Edwardes (1945), le film d’espionnage Les Enchaînés (1946) et le thriller judiciaire Le Procès Paradine (1947). Réunis pour la première fois dans un Coffret Ultra Collector 5 Blu-ray et un Coffret Ultra Collector 5 DVD, ces quatre longs-métrages figurent parmi les trésors du cinéma hollywoodien des années 1940, à admirer dans leur sublime version restaurée !

Inclus les films

REBECCA (NOUVELLE RESTAURATION 4K)

LA MAISON DU DOCTEUR EDWARDES (NOUVELLE RESTAURATION HD)

LES ENCHAÎNÉS (NOUVELLE RESTAURATION HD)

LE PROCÈS PARADINE (NOUVELLE RESTAURATION HD)

visuel-du-coffret-ultra-collector-blu-ray-alfred-hitchcock-les-annees-selznick-carlotta-films

Alfred Hitchcock Les Années Selznick – septième coffret ultra collector signé Carlotta

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES (5) Blu-ray

Masters Haute Définition – 1080/23.98p – Encodage AVC Version Originale / Version Française DTS-HD Master Audio 1.0 – Sous-titres Français Formats 1.33 et 1.37 respectés – Noir & Blanc – Durée des Films : 130 mn / 111 mn / 101 mn / 114 mn

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES (5) DVD

Nouveaux Masters Restaurés – PAL – Encodage MPEG-2 – Version Originale Dolby Digital 1.0 – Sous-titres Français – Format 1.33 respecté – 4/3 – Noir & Blanc – Durée des Films : 125 mn / 107 mn / 97 mn / 110 mn

PLUS DE 5H30 DE SUPPLÉMENTS EXCLUSIFS + LE LIVRE DE 300 PAGES La Conquête de l’Indépendance RÉALISÉ EN ASSOCIATION AVEC LES CAHIERS DU CINÉMA

Coffret DVD Alfred Hitchcock – 100.32 €

Coffret Blu-ray Alfred Hitchcock – 100.32 €

Comments

Commentaire

Partagez8
Tweetez4
Enregistrer2
Partagez2
+1
16 Partages