cineseries-mag.fr ...

Death House, le film d’horreur indépendant du réalisateur américain B. Harrison Smith (Camp Dread, Garlic and Gunpowder), s’apprête à bénéficier d’une sortie dans les salles de cinéma, lors du week-end du 23 février 2018, aux USA.

Les prisonniers du pénitencier de haute sécurité du film Death House ont donc vu leur peine prolongée ! La sortie de ce long-métrage d’horreur indépendant, signé Harrison Smith, était en effet initialement prévue pour le 26 janvier 2018 aux Etats-Unis. A la fin du mois de décembre 2017, les équipes du film ont donc annoncé une bonne et une mauvaise nouvelle. La mauvaise était le décalage de la date de sortie du film dans les salles obscures américaines. La bonne concernait l’extension du nombre de salles et de villes ciblées.

Les fans d’horreur, de cinéma de genre et des grands classiques des années 1980 et 1990 pourront donc découvrir Death House dès le vendredi 23 février 2018 au cinéma aux USA. Le film sera visible dans un grand nombre de salles, dans les multiplexes Regal Cinemas et CineMark. Death House sera notamment projeté à New York, Los Angeles, Houston, Philadelphie, Chicago, Atlanta, San Diego, Detroit, Minneapolis, Seattle, Denver, Miami, Orlando, Cleveland, Baltimore, Las Vegas, Washington, San Antonio ou bien encore Phoenix. Plus d’une centaine de copies sont prévues à travers tout le pays. Cette sortie en salles est menée en partenariat avec Hannover House et Medallion Releasing. Des soirées prestigieuses et une avant-première avec le fameux tapis rouge seront d’ailleurs programmées aux dates suivantes : le 22 février au Bruin Regency à Los Angeles, le 23 février au Regal E-Walk à New York et le 24 février au Stroud Mall Cinemark en Pennsylvanie. Death House va également bénéficier d’une sortie en vidéo et en vidéo à la demande en partenariat avec Sony Pictures Home Entertainment à partir du mois de juin 2018 aux USA !

Si vous souhaitez soutenir le cinéma indépendant américain, et que vous n’en pouvez plus des licences de super-héros à la manière de Jodie Foster, si vous sentez que les films d’horreur récents s’essoufflent et que vous voulez replonger avec nostalgie dans les franchises cultes de votre adolescence grâce aux acteurs légendaires de cette période bénie aux USA, vous savez donc ce qu’il vous reste à faire, si vous résidez en Amérique ou si vous avez le bonheur de vous trouver en vacances sur le territoire américain à cette période ! La séance de Death House risque de s’apparenter à une sacrée session d’ascenseur émotionnel et à une véritable montagne russe horrifique ! Le long-métrage a été classé « » !

Harrison Smith a voulu porter avec Death House un projet original et de qualité avec un jeu d’acteur digne. Le réalisateur a tenu à rendre un hommage poignant à Gunnar Hansen avec ce long-métrage. L’inoubliable interprète de Leatherface dans le tout premier Massacre à la tronçonneuse de Tobe Hooper, Gunnar Hansen, est en effet à l’origine de l’idée du film. Il a malheureusement été emporté par un cancer en novembre 2015. Le film est produit par Rick Finkelstein et Steven Chase pour le compte d’Entertainment Factory.

Il sera intéressant de savoir et de découvrir à travers le making-of et les commentaires audio comment Harrison Smith est parvenu à réunir et à convaincre tous les participants de ce casting exceptionnel. Death House regroupe de véritables légendes vivantes du cinéma de genre aux yeux de tous les mordus d’horreur :  Kane Hodder (Vendredi 13 : VII, VIII, Jason va en enfer, Jason X), Tony Todd (Candyman), Dee Wallace (E.T., Hurlements), Barbara Crampton (Re-Animator, From Beyond), Debbie Rochon (Terror Firmer, Tromeo and Juliet), Adrienne Barbeau (The Fog, Creepshow), Bill Moseley (Massacre à la tronçonneuse 2, The Devil’s Rejects), Michael Berryman (La Colline a des yeux), Lloyd Kaufman (les studios Troma), Sid Haig (La maison des 1 000 morts, The Devil’s Rejects), Vernon Wells (Mad Max 2, Commando), Felissa Rose (Massacre au camp d’été), Kenny Ray Powell, Cody Longo, Cortney Palm, Lindsay Hartley (Smallville), R.A. Mihailoff (Massacre à la tronçonneuse 3), Beverly Randolph (Le retour des morts-vivants) ou bien encore Sean Whalen (Twister, Le sous-sol de la peur).  Death House tendrait donc, avec son casting hallucinant, à confirmer l’adage : « c’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures confitures » !

Harrison Smith et les équipes de The Dorkening ont dévoilé il y a quelques mois que des contacts avaient bien eu lieu avec d’autres légendes de l’horreur mais que des problèmes de calendrier et des obligations de tournage avaient empêché les comédiens Robert Englund, Bruce Campbell et Bianca Bradey de rejoindre l’équipe de Death House. Ils pourraient participer en revanche aux suites éventuelles si leurs emplois du temps respectifs le permettaient à l’avenir !

De nombreuses rédactions ont pu laisser un faux espoir aux fans, qui attendaient un film de monstres légendaires avec Death House, en relayant des informations erronées au sujet des premiers échos du projet. La seule surprise, dévoilée il y a de nombreux mois dans la bande-annonce, sera la présence d’un Leatherface au féminin, qui devrait être incarnée par Debbie Rochon (effets gores garantis). Ce personnage déjanté devrait servir d’hommage à Gunnar Hansen et à sa participation dans le cultissime Hollywood Chainsaw Hookers de Fred Olen Ray.

Les spectateurs suivront donc l’immersion surréaliste de deux jeunes agents du FBI dans les entrailles d’une prison fédérale qui accueille les pires criminels de la planète, au cœur de la fameuse « zone 51 ». Les prisonniers les plus violents seraient maintenus sous contrôle par l’intermédiaire d’un système de réalité virtuelle qui leur donne l’illusion d’étancher leur soif de meurtre et leur pulsion de mort.  L’établissement pénitentiaire abrite en son sein une porte sur l’Enfer. La plupart des prisonniers ne tarderont pas à créer une émeute. Nos deux agents du FBI, le personnel scientifique et sécuritaire de la prison et les rares détenus qui ont encore une part d’humanité devront alors faire face à des entités démoniaques capables des pires atrocités.

Le but ultime serait d’établir une nouvelle franchise avec Death House qui s’étalerait sur six films. Le site d’Imdb a d’ailleurs laissé filtrer la mise en chantier du prequel de Death House : Dawn of 5 Evils.

On croise les doigts donc pour le succès commercial de Death House, le film d’Harrison Smith, au box-office américain. Si ce long-métrage s’avérait être une véritable claque horrifique, Death House pourrait donc être un coup de pied dans la fourmilière à Hollywood, face aux productions horrifiques récentes, essoufflées et trop calibrées, qui ne bénéficient pas de la magie et de l’impact fascinant des œuvres des années 1970, 1980 et 1990 comme Phantasm, Re-Animator, From Beyond, Vendredi 13, La colline a des yeux, Candyman ou Massacre à la tronçonneuse.

Les cinéphiles, adeptes du bis et des séries B, peuvent néanmoins se réjouir du « revival » pour les légendes du genre à Hollywood avec les récents projets, même s’ils sont assez inégaux, comme Hellraiser : Judgment, Cult of Chucky, Leatherface et le futur Halloween. Des problèmes épineux de droits sont d’ailleurs malheureusement venus gâcher d’autres belles idées ces dernières années comme un nouvel épisode de Vendredi 13 ou une saison entièrement remise au goût du jour des Contes de la crypte, sous l’égide de M. Night Shyamalan.

Interpellé par nos soins sur Twitter, les équipes de Death House ont même réussi à combler les fans de films de genre en Europe ! Death House devrait bien bénéficier effectivement d’une sortie en salles ou d’une sortie commerciale en DVD, Blu-Ray ou en vidéo à la demande dans le courant de l’année 2018 vraisemblablement.

Verdict donc pour Death House dans les salles américaines lors du week-end du 23, 24 et 25 février 2018. La société Terror Threads distribue le merchandising officiel du film à découvrir sur cette page. Selon le communiqué de presse, le film sera visible avec près d’une centaine de copies aux Etats-Unis dans les multiplexes « Regal Entertainment Group, Cinemark / Century Group, Malco Theatres, Harkins, Marcus, B&B [et] Megaplex Theatres ».

Bande-annonce de Death House, un long-métrage de Harrison Smith : 

Comments

Commentaire

Partagez8
Tweetez3
Enregistrer
Partagez1
+1
12 Partages