cineseries-mag.fr ...

Etes-vous prêts vous aussi à « ouvrir grand (…) les portes de la « perception fantastique » ?

Toujours friand de sensations fortes, CineSeriesMag vous fera vivre de l’intérieur la 4ème édition du Paris International Fantastic Film Festival (PIFFF), qui se déroulera du 18 au 23 novembre 2014.

Vaste programme que celui de l’organisation du festival! Du sang, des créatures, de la science-fiction et du fantastique… C’est parti pour une programmation pour le moins alléchante…

COMPETITION OFFICIELLE :

– Tout d’abord, un sérieux candidat : Alleluia du réalisateur belge Fabrice du Welz, adaptation sur l’histoire des Tueurs de la lune de miel, présenté à la Quinzaine des Réalisateurs (Cannes 2014), à nouveau en compétition, après avoir été auréolé de la Mention Spéciale du Jury au FEFFS 2014 (présidé par Tobe Hooper), et du Méliès d’Or 2014 durant l’ouverture du 47ème International du Film Fantastique de Catalogne à Sitges en Espagne..

alleluia-pifff-2014

Bad Boy Lover Boy d’Andres Torres, une réflexion absolument terrifiante sur la perversion narcissique.
Synopsis : un jeune vendeur de hot-dogs, au physique atypique, est démarché par un photographe de charme pour une séance qui va virer à l’initiation traumatique.

bag-boy-lover-boy-pifff-2014

– A surveiller aussi, Housebound, un film néo-zélandais de Gerard Johnstone, entre horreur gothique et thriller comique, Prix du Public au FEFFS 2014.
Synopsis : une cambrioleuse à la petite semaine est assignée au domicile parental pour purger sa peine. Mais cette demeure en apparence tranquille se révèle habitée par un (des ?) curieux invité(s)…

housebound-pifff-2014

Shrew’s Nest, des réalisateurs Juanfer Andrés et Esteban Roel, une hystérie homicide espagnole, parrainée discrètement par Álex de la Iglesia, aux accents polanskiens.
Synopsis : deux sœurs, dans l’Espagne d’après-guerre, recueillent un homme blessé dans leur appartement. Mais la plus âgée, agoraphobe, va bientôt révéler un comportement autrement plus agressif.

Shrew-s-Nest-pifff-2014

– Spring, une romance fantastique criblée de visions sexuelles, monstrueuses et poétiques des réalisateurs américains Justin Benson et Aaron Moorhead, déjà remarqués en 2012 pour Resolution.
Synopsis : une jeune tête brûlée quitte les États‐Unis et part s’installer en Italie où il y fait la rencontre d’une « créature » de rêve…

spring-pifff-2014

Starry Eyes : un film américain effrayant de Kevin Kolsch et Dennis Widmyer, un regard subtil et désabusé sur l’indifférence et la cruauté d’Hollywood envers les acteurs.
Synopsis : Sarah Walker a un petit boulot sans avenir sous le joug d’un patron qui la prend de haut, elle subit des amitiés superficielles avec des acteurs concurrents et participe à des castings qui n’aboutissent à rien. Après plusieurs auditions humiliantes face à un duo pour le moins bizarre, elle décroche le rôle principal dans leur nouveau film. Malgré le fait qu’ils lui demandent de faire des choses de plus en plus étranges, elle sera prête à tout pour réussir, aveuglée par son fantasme de célébrité.

starry-eyes-pifff-2014

The Duke of Burgundy de l’indomptable réalisateur britannique Peter Strickland, qui filme la danse perverse et l’extase des sens de deux femmes dévorées et dévorantes…
Synopsis : une lépidoptériste (spécialiste des papillons) austère entretient une relation sadomasochiste avec sa femme de ménage, jeune et soumise à tous ses désirs.

The-Duke-of-Burgundy-pifff-2014

– Enfin, Time Lapse, un thriller science-fictionnel américain à tendance hitchcockienne de Bradley King, évoquant La Quatrième Dimension.
Synopsis : trois amis découvrent une machine photographique spectaculaire capable de prendre des clichés du lendemain.

Time-Lapse-pifff-2014

Le PIFFF 2014, c’est aussi :

hors-competition-night-call-predestination-themole-song-pifff-2014

 

hors-competition-tusk-why-horror-pifff-2014

Hors compétition : le très agressif Night Call, Predestination, un jeu de piste science-fictionnel particulièrement tordu, The Mole Song: Undercover Agent Reiji, un gigantesque jeu de massacre à l’outrance jubilatoire, Tusk, un thriller psychologique à l’écriture pop, et Why Horror?, un documentaire sur les origines multiples de la passion pour le cinéma horrifico-fantastique.

seance-culte-pifff-2014

R100-seance-interdite-pifff-2014

La séance culte : Avalon, L’Homme qui voulait savoir, Les Griffes de la Nuit de Wes Craven, et Wake in Fright : Réveil dans la Terreur de Ted Kotcheff 

La séance interdite avec R100 de Hitoshi Matsumoto

La nuit du PIFFF : Invasion Los Angeles du grand John Carpenter, Killer Klowns From Outer Space de Stephen Chiodo, L’Invasion des Profanateurs de Philip Kaufman, et Le Blob de Chuck Russell

Un festival de courts-métrages : compétition française, internationale et hors compétition…

Et pleins, pleins d’autres surprises! …

Comments

Commentaire