cineseries-mag.fr ...

 

Cérémonie de clôture et palmarès

Le 37ème Festival international du Court Métrage s’est achevé à Clermont-Ferrand ce samedi 7 février 2015. La Rédaction CSM était présente à la première cérémonie de clôture de 18h, un peu longue, mais qui a renforcé certaines de nos certitudes, tout en créant son lot de surprises. Voici le palmarès.

Compétition internationale

Grand Prix : Hole (Le trou), Canada, Martin Edralin, fiction, 15’00

Synopsis : Portrait décalé d’un quadragénaire handicapé en quête de relations charnelles.

Le Jury de la compétition internationale a osé, a fait preuve d’audace, en récompensant ce film qui traite sans concessions, de la solitude, de l’handicap et du besoin de relations sexuelles.

Prix Spécial du Jury : Minsu Kim In Wonderland (Minsu Kim au pays des merveilles), Corée du Sud, Chan-yang Shim, 2013, 26’01

Synopsys : En rentrant au pays après treize ans d’absence, Minsu Kim trouve sa terre natale quelque peu étrange et terrifiante.

Minsu-Kim-In-Wonderland

A l’instar de notre rédaction, le Jury international a été sensible à ce pamphlet antimilitariste sud-coréen déguisé en farce grotesque.

Prix du Public : Père, Tunisie, France, Lotfi Achour,  2014, Fiction, 17’50

Synopsis : Un soir, Hédi, chauffeur de taxi à Tunis, prend en course une jeune femme sur le point d’accoucher. Cette brève rencontre, par un enchaînement mal venu de hasards cocasses et tragiques, va bouleverser le cours de sa vie.

pere-lotfi-achour

Prix du Meilleur Film d’Animation : Somewhere Down the Line (La ligne de vie), Julien Regnard, Irlande, 2014, Animation, 10’13

Synopsis : Un homme, sa vie, ses amours et ses deuils, montrés à travers ses échanges en voiture avec différents passagers.

Prix du Meilleur Film d’Animation Francophone (SACD) : Deep Space, Bruno Tondeur, Belgique, 2014, Animation, 07’06

Synopsis: Brandon se voit confier sa première mission intergalactique : trouver une nouvelle espèce intelligente. Pendant de longs mois, il va vivre une expérience étrange sur une planète aux mœurs étonnantes. Notre spationaute va devoir lutter mentalement et physiquement de tout son être.

Prix Etudiant de la Jeunesse : Futile Garden (Terrain stérile), Ghazaleh Soltani, Iran, 2014, Fiction, 18’47

Synopsis: Quatre membres d’une famille traversent l’agitation de la ville pour rejoindre un homme qui, en haut de la colline, les attend pour leur vendre du rêve.

Futile-Garden-Ghazaleh-Soltani

Prix Canal + : De Smet, Wim Geudens, Thomas Baerten, Pays-Bas, Belgique, Fiction, 14’51

Synopsis: Les frères De Smet ont trouvé un système pour vivre tranquillement leur vie de célibataires endurcis. Mais lorsqu’une nouvelle voisine s’installe dans la rue, cet équilibre s’effondre comme un château de cartes.

Prix des Médiathèques : Thread (Le fil), Virginia Kennedy, Malaisie, 2014, Fiction, 16’38

Synopsis: Une jeune tailleuse chinoise est tourmentée par une ombre mystérieuse qui ne cesse de la critiquer. Lorsqu’un jeune homme entre dans sa boutique, elle pense naïvement qu’il va la tirer d’affaire.

Mentions spéciales du Jury : Père de Lotfi Achour (Tunisie, France), That Day of the Month (Ce jour du mois) de Jirassaya Wongsutin (Thailande), Démontable de Douwe Dijkstra (Pays-Bas), The Beaten Path (Les sentiers battus) de Phurba Tshering Lama (Inde), Salers de Fernando Dominguez (Argentine)

Compétition nationale

Grand Prix : Ton cœur au hasard, Aude-Léa Rapin, 2014, Fiction, 39’00

Synopsis: Rien n’est vrai que l’amour. Attache ton cœur à ce qui passe.

ton-coeur-au-hasard-lea-rapin
Prix Spécial du Jury, Prix du publicGuy Moquet, Demis Herenger, France, 2014, Fiction, 28’54

Synopsis: Guy Moquet, ou Guimo, ou Guim’s, a promis à Ticky de l’embrasser au crépuscule, en plein milieu du quartier, devant tout le monde. Peut-être pas si fou ? Mais peut-être pas si simple.

Prix Egalité et Diversité : Leftover, Tibor Bànòczki, Sarolta Szabo, France, 2014, Animation, fiction, 14’22

leftover-tibor-bànòczki-sarolta-szabo

Prix de la Meilleure Musique Originale (SACEM) : Philippe Dubernet et Guillaume Durrieu pour Black Diamond, Samir Ramdani, France, 2014, Expérimental/fiction, 41’29 

Synopsis: C’est l’histoire de Kevin, un gars de South Central, un quartier populaire de Los Angeles. Kevin a deux problèmes : d’une part il est touché par une passion pour l’art, et, de l’autre, il a un rappeur dans la tête.

Prix de la Meilleure Photographie (Nikon) : Anaïs Ruales Borja pour Burundanga, France, 2014, Fiction, 25’17

Synopsis: Pablo tourne en rond dans ce village pluvieux, dans ce parc d’attraction où il travaille. Il veut partir, et cette fois-ci, tous les moyens sont bons.

Prix de la Meilleure Première Œuvre de Fiction (SACD) : Son seul, Nina Maïni, France, 2014, Fiction, 15’00

Synopsis: Après une nuit de tournage, le chef opérateur du son et le perchman finalisent leur travail par l’enregistrement d’une série de sons seuls.

son-seul-nina-maini

Prix Adami d’Interprétation/Meilleure comédienne : Julie Chevallier, dans Ton cœur au hasard de Aude-Léa Rapin

Prix Adami d’Interprétation/Meilleur comédien : Daniel Vannet, dans Perrault, La Fontaine, Mon Cul !, Hugo P. Thomas, Ludovic Boukherma, Zoran Boukherma, France, 2014, Fiction, 18’37

Synosis: Willy Pruvost, un père illettré, tente d’apprendre à lire dans l’espoir de conserver la garde de son fils.

… et dans Ich bin eine Tata, Ludovic et Zoran Boukherma, Marielle Gautier, Hugo P. Thomas, France, 2014, Fiction, 07’26

Synopsis: Arthur Percier, professeur des écoles, a une double vie. Une nuit, il rencontre un ancien élève avec qui il va avoir un moment de complicité.

daniel-vannet

Daniel Vannet, un acteur qui nous a éblouis, tant sur le registre du rire que de l’émotion. Deux prix pleinement mérités.

Prix Etudiant de la Jeunesse : Perrault, La Fontaine, Mon Cul ! de Hugo P. Thomas, Ludovic Boukherma, Zoran Boukherma

Prix Canal + : Le dernier des Céfrans, Pierre-Emmanuel Urcun, France, 2015, Fiction, 30’16

Synopsis: Rémi galère et veut que ça s’arrête. C’est décidé, il va s’engager dans l’armée. Le hic, c’est qu’il n’ose pas en parler à ses quatre meilleurs potes : Boom, Nasser, Redouane et Moussa…

le-dernier-des-cefrans-pierre-emmanuel-urcun

Prix de la Presse Télérama : Vous voulez une histoire ?, Antonin Peretjatko, France, Documentaire/fiction, 10’21

Synopsis: Vous voulez une histoire ? Mettez deux femmes dans une pièce et imaginez que l’une d’elles est rousse.

vous-voulez-une-histoire-antonin-peretjatko

Prix du Rire « Fernand Raynaud » : Tarim le Brave contre les Mille et Un Effets, Guillaume Rieu, France, 2014, Animation/fiction, 18’30

Synopsis: Tarim est le capitaine d’un navire qui parcourt les mers en quête de gloire et de richesses. Lors d’une nouvelle aventure, il libère une princesse enfermée dans le donjon d’un sorcier maléfique, et comprend peu à peu qu’il est le personnage principal d’un film. Il décide de lutter.

tarim-le-brave-contre-les-mille-et-un-effets-guillaume-rieu
Prix Procirep du Producteur de Court Métrage : Takami Productions

Mention spéciale du jury à l’acteur Jonathan Couzinié, dans Ton cœur au hasard de Aude-Léa Rapin

Compétition Labo

Grand Prix : Sieben Mal am Tag beklagen wir unser Los und nachts stehen wir auf, um nicht zu träumen (Sept fois par jour nous pleurons sur notre sort et nous nous levons la nuit pour ne pas rêver), Susann Maria Hempel, Allemagne, 2014, Documentaire/expérimental, 17’30

Synopsis: Confession cinématographique inspirée par des entretiens avec un grand malade qui vécut à la campagne en Allemagne de l’Est, perdit la mémoire en 1989 et se mit à faire d’horribles cauchemars.

sieben-mal-am-tag-beklagen-wir-unser-los

Prix Spécial du Jury : Cams, Carl-Johan Westregård, Suède, 2014, Fiction, 12’37

Synopsis: La nuit va bientôt tomber sur une petite ville de bord de mer. Mais où sont passés les gens ? Et quelles sont ces créatures invisibles qui semblent avoir investi les lieux ?

cams-carl-johan-westregard

Prix du Public : S de Richárd Hajdú, Royaume-Uni, Angleterre, Hongrie, 2014, Documentaire, 19’14

Synopsis: Un documentaire tourné à Londres qui relate la vie d’une jeune prostituée originaire d’Europe de l’Est et sa relation passionnelle avec son mac. Un film social engagé autour d’un des phénomènes les plus inquiétants de l’Europe du XXIe siècle.

Prix Canal +  : Ser e Voltar, Xacio Baño, Espagne, 2014, Documentaire/expérimental, 13’30

Synopsis: Un jeune cinéaste rend visite à ses grands-parents à la campagne pour réaliser un portrait vidéo. C’est bien ça, le cinéma, non ?

Mentions spéciales du jury : My Dad de Marcus Armitage (Royaume-Uni, Angleterre), Ser e Voltar de Xacio Baño (Espagne), S de Richárd Hajdú (Royaume-Uni, Angleterre, Hongrie)

Autres prix

Nomination European Film Awards : Smile, And the World Will Smile Back (Souris et le monde te sourira) de Abdelkarim Al-Haddad, Ehab Tarabieh, Yoav Gross, Diaa Al-Haddad, Shada Al-Haddad, Ahmad Al-Haddad (Israël, Palestine)
Coup de cœur Canal+ Family : Indah Citra de Sarah Feruglio, Anthony Oliveira, Pierre-Antoine Naline, Maxime Orhnial (France)
Prix Orange : One Man, Eight Cameras (Un homme, huit caméras) de Naren Wilks (Royaume-Uni, Angleterre)

Comments

Commentaire

Partagez10
Tweetez
Enregistrer2
Partagez
+1
12 Partages