cineseries-mag.fr ...
Grey's Anatomy, une saison 14 proche de la fin mais toujours intéressante
3.5Note Finale

Depuis 2005, année de la diffusion du premier épisode, Grey’s Anatomy en a parcouru du chemin, Shonda Rhimes en a fait mourir des personnages, fait vivre des drames, fait émerger de nouvelles intrigues et rayonner de nouvelles personnalités. Il est difficile de se détacher de ceux que l’on suit déjà depuis toutes ces années mais il faut bien admettre que la série commence parfois à tourner en rond…

Attention, critique avec spoilers ! 

La productrice américaine a toujours eu beaucoup de qualités dans sa manière de faire virevolter les cœurs au fil des épisodes et des saisons créant souvent la surprise dans des drames plus bouleversants les uns que les autres ou des retournement de situation très étonnants. Mais si cela a tendance à se disperser avec le temps, une des compétences qu’elle semble de plus en plus développer est la grande intensité avec laquelle elle s’attache à inscrire sa série dans l’actualité. D’épisode en épisode, Shonda Rhimes ne cesse de prouver son engagement humaniste pour faire valoir les droits de tous les individus. Dès le début de la saison, la série se veut alliée des femmes victimes de violence conjugale en faisant ressurgir le passé de Jo et son ex-mari violent dont elle tente par tous les moyens, de se libérer. Puis, après la pause hivernale, le public assiste à une belle scène entre l’interne Casey Parker et la chef de l’hôpital à qui il avoue être un homme transexuel. Annonce pleine de délicatesse reçue avec autant d’humanité par Bailey que ce que l’on attendait d’elle. La showrunner Krista Vernoff assure d’ailleurs avoir d’abord voulu faire connaître aux spectateurs la personnalité du jeune homme avant de révéler son histoire qui ne change strictement rien à la vision que l’on s’en est faite si ce n’est que cela livre un moment très émouvant.

À l’heure des prises de parole envers la liberté des êtres, de la libération de celle-ci et à l’ère d’un grand engagement, la série se veut porte-parole de nombreuses causes comme celle des afro-américains victimes de racisme. En ce sens, l’épisode 10 va remuer un peu les consciences grâce à des paragraphes très vibrants de la part de Bailey et Ben sur les violences policières envers les noirs aux États-Unis. En montrant à Tuck comment agir pour ne pas se faire arrêter par la police ou bien en cas d’arrestation, ils insistent sur les différences de traitement que subissent les noirs dans ces situations et provoquent une émotion dure mais nécessaire. La saison s’achève avec un grand clin d’œil à l’actualité et notamment par une sorte saison-14-greys-anatomy-ellen-pompeo-camilla-luddingtond’analogie à l’affaire Weinstein. Les femmes ne se taisent plus et la création de la fondation Catherine Fox témoigne de ce vent nouveau qui souffle aussi bien sur le cinéma mondial que sur le prix Harper Avery. Le nom de ce dernier devient aussi désagréable que l’est celui de Weinstein dans la réalité, chaque personnage y va de son propre sentiment. Meredith Grey remet en question sa récompense en livrant une colère maîtrisée qui bouscule les esprits, en partie celui de Jackson, impuissant.

« We gather the team »

Mais Grey’s Anatomy n’a jamais été que des sujets sérieux traités avec un bel engagement, le casting est depuis toujours une grande famille qui tisse des liens incroyables et offre des moments d’émotions très beaux dans ces instants de rassemblements justement. Dans la saison 14, que ce soit par les retrouvailles de Jo et Alex que tout le monde attendait ou par la solidarité entre les trois soeurs lors de la maladie d’Amelia dans les premiers épisodes, les liens fraternels ou amicaux restent un des points grâce auquel la série pourra toujours trouver son public. Les triangles amoureux ont, eux aussi, eu leurs moments de gloire dans cette saison. Entre Carina, Arizona et Owen ou encore April, Maggie et Jackson, l’amour était toujours au rendez vous. Un nouveau couple a également vu le jour avec Andrew et Sam Bello et a offert son lot de larmes lorsque celle-ci est forcée de quitter le pays à la suite d’un contrôle de l’immigration, évènement qui fait toujours tristement écho à l’actualité et aux décisions de Trump.

Après plus de dix ans sur les écrans, la série connaît quelques moments plats mais réussit tout de même à se renouveler par moments notamment grâce à une intrigue jamais vue dans l’épisode 8 qu’est celle de la panne informatique. Grey’s Anatomy renoue ici avec le suspense et propose enfin quelque chose de neuf dans cette saison, qui sort des drames ordinaires qui se cantonnent aux accidents et maladies. La saison 14 est aussi l’occasion pour ABC de préparer le spin-off Station 19 avec Ben et les pompiers qui a été diffusée sur la chaîne américaine dès mars 2018. De plus, depuis la websérie The b-team, les nouveaux internes commencent à être un peu plus mis en valeur dans la série. L’épisode 12 reprend le cours normal des choses entre patients et études de cas, la vie des internes et leurs soucis sont davantage mis en avant. La compétition ne fait pas de pause, ils n’ont pas le droit à l’erreur mais c’est toujours traité avec un touche d’humour propre à la série.

La fin de la saison voit revenir Dr Herman, mentor d’Arizona Robbins qui lui avait offert l’opportunité de changer quelque peu de voie en choisissant la chirurgie foetale. Leurs retrouvailles amicales remplissent le cœur des fans du duo d’une grande affection, ravis de revoir cette personnalité décalée capable de rire de tout à l’écran et surtout de faire rire. Annoncé quelques semaines auparavant, les mêmes fans se préparaient à faire leur deuil de deux personnages majeurs de la série que sont Robbins et Kepner jouées respectivement par Jessica Capshaw et Sarah Drew. Si pour la première, on imaginait facilement quelles pistes allaient pouvoir suivre son personnage, pour la seconde en revanche, toutes les suppositions allaient de bon train. jesse-williams-ellen-pompeo-camilla-luddington-kevin-mckidd-greys-anatomy-saison-14Et même quand on ne croit plus vraiment aux drames qui se produisent avec l’accident dont elle sera victime, on reste quand même à fond dedans parce que leur solidarité et leurs liens sont tellement beaux que l’on ne peut qu’être touché. Ce 23ème épisode propose également des réflexions sur la foi et les croyances tout à fait intéressantes, thème souvent abordé dans la série, mais souvent pris du côté de l’humour quand il s’agissait du christianisme et d’April.

Cependant et malgré toutes ces choses qui restent indéniablement positives, la série traîne en longueurs à certains moments ou surprend dans sa manière de faire quelque peu décevante. Dès le début, la saison s’oriente sur l’intrigue de la sœur d’Owen et son retour dans la vie du chirurgien après toutes ces années de séparation. Mais par la suite et très rapidement, Megan et Nathan partent de Seattle pour construire leur vie ailleurs et la série expédie cette histoire alors que l’ambiance et le rythme étaient plutôt bien partis et que les spectateurs étaient ravis de découvrir ce personnage qu’il ne connaissait qu’à travers les récits et les traumatismes d’Owen. De plus, la fin de la saison n’est pas l’hommage attendu aux deux personnages qui ont véritablement marqué la série. Si Stephanie partait en héroïne l’an dernier avec un dernier épisode puissant grâce à l’histoire de l’incendie, cette année, seulement Arizona part d’une belle manière, sans vraiment non plus s’attarder sur son avenir. April trouve, elle, une fin assez mystérieuse et inattendue, arrivée de nulle part et à laquelle il est difficile de croire. Les fans peuvent cependant se réjouir de l’évolution de la relation entre Callie et Arizona que la créatrice avait annoncée vouloir faire revenir mais sans y parvenir à cause le départ de Sara Ramirez ; pour autant, elle a trouvé un moyen de contourner ça malgré sa belle idylle avec Carina.

Grey’s Anatomy Saison 14 : Bande-annonce

Grey’s Anatomy : Fiche Technique

Créateurs : Shonda Rhimes, Krista Vernoff
Réalisation : Debbie Allen, Ellen Pompeo, Jesse Williams, Chandra Wilson, Kevin McKidd, Bill D’Elia
Scénario :Shonda Rhimes, Krista Vernoff, Andy Reaser, Kiley Donovan
Interprètes : Ellen Pompeo, Justin Chambers, Chandra Wilson, Camilla Luddington, Jessica Capshaw, James Pickens Jr, Jesse Williams, Sarah Drew, Kevin McKidd, Caterina Scorsone, Giacomo Gianniotti, Debbie Allen, Kelly McCreary, Stefania Spampinato
Photographie : Herbert Davis
Musique : Danny Lux
Société de production : ABC Studios, Touchstone television, Shondaland Productions, The Mark Gordon Company
Société de distribution : ABC
Genre : drame, médical
Format: 24 épisodes de 45 minutes
Date de diffusion : 28 septembre 2017

Comments

Commentaire

Partagez6
Tweetez10
Enregistrer20
Partagez
+1
36 Partages