Seven Sisters de Tommy Wirkola : Une solide dystopie
3.5Note Finale
Note des lecteurs: (1 Vote)

Seven Sisters vient redorer le blason de la dystopie, après ses fresques adolescentes, avec un divertissement solide et accrocheur mais peu nuancé dans ses réflexions.

Synopsis : 2073. La Terre est surpeuplée. Le gouvernement décide d’instaurer une politique d’enfant unique, appliquée de main de fer par le Bureau d’Allocation des Naissances, sous l’égide de Nicolette Cayman. Confronté à la naissance de septuplées, Terrence Settman décide de garder secrète l’existence de ses 7 petites filles. Confinées dans leur appartement, prénommées d’un jour de la semaine, elles devront chacune leur tour partager une identité unique à l’extérieur, simulant l’existence d’une seule personne : Karen Settman. Si le secret demeure intact des années durant, tout s’effondre le jour où Lundi disparaît mystérieusement…

Depuis quelques années déjà, la science-fiction dystopique est réduite à des œuvres adolescentes dont la plupart  sont des adaptations au cinéma de romans young adults. On pense à Hunger Games, Divergente et encore bien d’autres qui ont fini par réduire un genre passionnant à des films et réflexions qui, en venant à se ressembler, finissent par se confondre pour au final ne plus rien apporter d’original et de pertinent. Donc quand un film à portée plus adulte comme Seven Sisters sort sur les écrans, il y a de quoi être intrigué en espérant qu’il apportera un vent de fraîcheur à un genre qui a fini par ne plus faire que du surplace. Dirigé par Tommy Wirkola qui avait déjà réalisé le très oubliable Hansel & Gretel : Witch Hunters mais qui s’était surtout démarqué par ses jubilatoires Dead Snow, succulentes comédies à base de zombies nazis dont le deuxième film se payait même le luxe d’être supérieur à son aîné, Seven Sisters laisse présager être entre de bonnes mains avec son postulat de départ intriguant et qui intéresse par son procédé de la multi-performance avec Noomi Rapace qui ne joue pas un mais sept rôles différents.

WhatHappenedToMonday-noomi-rapace-Review-movie-Seven-SistersSeven Sisters repose d’ailleurs beaucoup sur cette performance, que ce soit du point de vue technique que sur les épaules de l’actrice. Gérer un acteur qui joue sept rôles simultanément au sein d’un même décor est un exercice délicat à opérer en temps normal, car il faut naviguer entre les doublures, les ajouts numériques mais surtout retourner une scène plusieurs fois pour chacun des rôles menés par l’acteur. Mais ici, Seven Sisters ne se contente pas seulement de mettre en scène ses personnages autour d’une table pour les faire dialoguer, mais va aussi les faire interagir lors de scènes d’actions. Techniquement irréprochable, on ne voit jamais les artifices lors de ces séquences musclées qui se montrent savamment mises en scène par leur lisibilité, mais aussi une brutalité plutôt bienvenue qui impressionne par la difficulté que ces scènes ont dû représenter lors du tournage. Tommy Wirkola fait donc un très bon travail avec la réalisation de son film. Il arrive à construire un univers dystopique crédible et cohérent notamment dans sa représentation de la surpopulation. Les rues grouillent de monde et il appuie sa mise en scène par un sentiment d’étouffement qui fait souvent son petit effet. La pauvreté croissante qui donne aux décors des airs post-apocalyptiques, le contrôle intensif de la population qui confine au despotisme etc… Il crée un monde qui se rapproche facilement du nôtre et qui parait plus que plausible.

seven-sisters-noomi-rapace-film-review Seven Sisters apparaît étincelant dans sa forme et son interprétation, car le casting est ici impeccable avec, en tête, une impressionnante Noomi Rapace. Elle arrive à apporter un trait de caractère, une gestuelle et un phrasé différents à chacun de ses personnages avec subtilité et sans tomber dans la caricature que certains rôles auraient pu apporter. Cependant, le bât blesse au niveau de l’écriture parfois légère du film. Beaucoup trop prévisible dans son intrigue et muni de personnages parfois caricaturaux, Seven Sisters en vient à manquer de nuances et flirte avec le manichéisme. Pourtant le scénario a l’air d’avoir conscience d’évoluer dans un univers qui n’est ni noir ni blanc mais composé de zones de gris car il apporte des motivations concrètes et même valables à ceux qui font figure d’antagonistes, mais jamais il ne creuse la réflexion et ne questionne le bien fondé des actes. Surtout que ceux qui font office de mains armées chargées de traquer les sœurs sont pour le coup très stéréotypés dans leur fonction de méchant. L’ensemble reste quand même plus intelligent que la plupart des œuvres d’anticipation que l’on a pu voir ces dernières années dans cette optique de divertissement, et il nous gratifie d’une fin plus habile qu’escompté et de quelques réflexions plutôt bienvenues. Reste que le scénario a souvent recours aux facilitées pour excuser le développement de ses intrigues. Le récit a aussi du mal à gérer son suspense, mais compense par une gestion assez subtile de la tension, principalement à travers la frontalité avec laquelle il aborde le destin de certains personnages qui surprend. Les divertissements qui font si peu de cadeaux à leurs protagonistes se font de plus en plus rares.

Seven Sisters est un film de science-fiction particulièrement réussi et rafraîchissant dans son genre. Plus adulte et frontal dans sa violence et ses réflexions, il apparaît plus concret et crédible que les récentes dystopies pour ados dont nous a gratifié le cinéma US. Pourtant le scénario tombe dans les facilités et la prévisibilité de son récit mais cela reste des défauts peu gênants face à la maîtrise et l’efficacité qui se dégage de l’ensemble. Tommy Wirkola emballe son film avec beaucoup de savoir-faire et, même s’il favorise le divertissement aux questionnements, il arrive quand même à garder une place pour ces derniers. Le résultat manque de nuances mais pas forcément d’intelligence. Le tout est en plus tenu par un très bon casting, de quoi faire de ce Seven Sisters la bonne surprise cinématographique  de cette rentrée.

Seven Sisters : Bande-annonce

Seven Sisters : Fiche Technique

Titre original : What Happened to Monday
Réalisateur : Tommy Wirkola
Scénariste : Max Botkin, Kerry Williamson
Casting : Noomi Rapace, Glenn Close, Willem Dafoe, Marwan Kenzari, Christian Rubeck, Pål Sverre Valheim Hagen, Tomiwa Edun, Cassie Clare…
Compositeur : Christian Wibe
Directeur de la photographie : Jose David Montero
Monteur : Martin Stoltz
Genres : Science fiction, Thriller
Date de sortie : 30 août 2017
Durée : (2h 04min)
Distributeur : SND
Année de production : 2017

Nationalités américain, britannique, français, belge

Comments

Commentaire

28 Partages
Partagez26
Tweetez
+1
Enregistrer1
Partagez1
Email