cineseries-mag.fr ...
Olli Mäki, un film de Juho Kuosmanen : Critique
3.5Note Finale

[Critique] Olli Mäki

Synopsis : Été 1962, Olli Mäki prétend au titre de champion du monde poids plume de boxe. De la campagne finlandaise aux lumières d’Helsinki, on lui prédit un avenir radieux. Pour cela, il ne lui reste plus qu’à perdre du poids et à se concentrer. Mais il y a un problème : Olli est tombé amoureux de Raija.

Le boxeur et les deux compagnons

On n’avait eu très peu de nouvelles du cinéma finlandais depuis le dernier film de son célèbre réalisateur Aki Kaurismäki tourné… au Havre ! Juho Kuosmanen ramène Helsinki dans le temple du cinéma mondial, à Cannes, où il reçoit le premier prix de la prestigieuse sélection d’Un Certain regard. D’un pays scandinave au faste de la Côte d’Azur, la trajectoire du jeune réalisateur suit peu ou prou celle de son héros. Boxeur venu des campagnes finlandaise, Olli Mäki se voit entraîné sous les lumières de la capitale, promis à un destin de héros national.

olli-maki-film-critique-jarkko-lahti-entrainement

Deux Compagnons pressés d’argent, à leurs voisins journalistes vendirent la victoire d’un boxeur encore débutant. Cet hommage à la fable de La Fontaine sied bien à la problématique du film. « C’est un type bien » se persuade Olli Mäki lorsqu’un de ses amis venu de la campagne émet des doutes sur les intentions de son coach, lui aussi ancien champion de boxe. Celui-ci n’a qu’un but, qu’Olli Mäki vive le plus beau jour de sa vie en devenant champion du monde de boxe sur le sol finlandais. Mais pour espérer gagner contre le champion américain, le jeune boxeur devait changer de catégorie, passant de poids léger à plume et ainsi perdre trois kilos en un temps extrêmement limité. Ce programme sportif imposé à l’athlète se conjugue avec celui, médiatique, de son statut de future star nationale. Car oui, c’est un fait qui semble admis pour tout le monde (sauf pour le principal intéressé) : Olli Mäki sera le grand gagnant de ce combat épique.

Mais de savoir si le coach a vendu la peau de l’ours avant de l’avoir tué n’est pas ce qui semble intéresser le réalisateur, malgré un découpage qui tend vers ce suspense-là. Dès lors que sa victoire semble acquise, la vie d’Olli Mäki ne semble plus lui appartenir. Il n’y a qu’à voir cette scène symptomatique où l’équipe de coaching du boxeur, bien apprêtée dans des costumes saillants, fait face aux sportifs nus comme des vers dans leur vestiaire. La tête, l’esprit, c’est pour l’entraîneur tandis que l’athlète est réduit à un simple corps que le coach modèle comme il le souhaite (en l’occurrence, lui faire perdre trois kilos).

olli-maki-film-critique-jarkko-oone-airola-lahtiLe film de Juho Kuosmanen est un combat de boxe permanent entre deux mondes, caractéristiques des deux existences parallèles de son personnage principal. La vie amoureuse d’Olli Mäki vient sans cesse perturber son statut de futur champion du monde faite de longues séances d’entraînement et de présences médiatiques bien plus fastidieuses. Le sourire de la jeune femme en arrière-plan perturbe la conférence de presse du boxeur.

Finalement, le plus beau jour de la vie d’Olli Mäki sera-t-il bien celui de son match face au champion américain ? Toute la construction du film tend vers ce dénouement. Et malgré un match ridicule perdu en deux rounds, la réponse est oui. Car ce jour coïncide avec celui où le boxeur achète sa bague de fiançailles avec Raija. Plus qu’un banal film sportif basé sur un suspense de résultat, Olli Mäki raconte le choix d’un homme face à la frénésie d’un monde qui nous emporte malgré nous dans des directions qui ne sont pas les nôtres. Cette histoire des années 60 fait donc grandement écho avec le monde aujourd’hui.

Olli Mäki : Bande-annonce

Olli Mäki : Fiche Technique

Réalisation : Juho Kuosmanen
Scénario : Juho Kuosmanen, Mikko Myllylahti
Interprétation : Esko Barquero, Elma Milonoff, Leimu Leisti, Hilma Milonoff
Photographie : Jani-Petteri Passi
Montage : Jussi Rautaniemi
Décors : Kari Kankaanpää
Costumes : Sari Suominen
Production : Aamu Filmcompany, One Two Films, Tre Vänner Produktion AB
Distributeur : Les Films du losange
Durée : 92 minutes
Genre : Drame
Date de sortie : 19 octobre 2016

Finlande – 2016

Comments

Commentaire

Partagez12
Tweetez2
Enregistrer1
Partagez1
+1
16 Partages