le-bucher-des-vanités-brian-de-palma-critique

Le Bûcher des vanités : l’incendie social de Brian de Palma

Le Bûcher des vanités incarne ce refus de jouer dans les clous de la critique intégrée par la société spectacle: il prend d'assaut la rétine du spectateur et exacerbe la comédie sociale en train de se jouer, offre au mondain et à l'indigné professionnel la monumentalisation de leur caricature. Le réalisateur fait ce qu'il a toujours fait : revendiquer l'excès comme horizon de la licence poétique et enfermer les personnages dans une représentation symbolique dont ils sont autant dépositaires que victime
deux-hommes-en-fuite-joseph-losey-critique-blu-ray

Deux Hommes en fuite : la cavale sans issue de Joseph Losey

Comme a pu le faire Alfonso Cuaron sur Gravity, Deux hommes en fuite repose moins sur ce que l’on identifie (donc qui appartient à la diégèse) que ce que le cadre nous évoque (ce qui dépasse le cadre du récit). D’où l’équilibre d’une réalisation moins naturaliste que panthéiste, qui flatte ses extraordinaires décors naturels dans un scope majestueux pour mieux confiner les personnages dans l’horizon, comme s’ils essayaient de retraverser le Styx en sens inverse.
the-chi-serie-showtime-chronique

Séries Mania 2018 : The Chi et Fenix

Terre d’accueil des propositions sérielles en tout genre, Seriesmania affirme chaque jour sa volonté de faire rimer singularité avec diversité. La preuve avec The Chi et Fenix, deux séries que tout oppose sinon une envie commune de défendre leur identité dès leurs premières minutes.
cannes2018-nouvelle-regle-festival-les-changements-polemique-netflix-selfie-avant-premiere-presse-film-exclu-orson-welles

Festival de Cannes 2018 : changements en autarcie et accès VIP

Que la plus importante manifestation cinématographique mondiale affirme son intention de restaurer l'importance supposément en péril du 7ème Art, rien de plus louable en soit. Que ce même péril soit identifié à l'aune de sa nouvelle accessibilité, voilà qui est déjà beaucoup plus litigieux, et risque bien de réduire à néant les efforts de Frémeaux visant à combattre l’image d’un festival défiant vis-à-vis du grand-public
critique-the-disaster-artist-tommy-wiseau-greg-sestero.jpg.
3.5

The disaster artist : ma vie avec Tommy Wiseau

Ce n’est pas un livre sur Tommy Wiseau, dont l'aura survit paradoxalement au livre dans la mesure ou elle se nourrit sur les ruines de ses accomplissements, ni même la chronique d'un tournage catastrophe. C'est une introspection déguisée, où l'auteur essaie de mettre son propre masochisme en abyme. Nul doute qu'il n'en a pas finit avec les questions posées ici...
cheval-de-guerre
4.0

Cheval de guerre de Steven Spielberg : le cinéma en lettres majuscules

Plus qu’aucun autre film de Spielberg du fait de sa note d’intention, Cheval de guerre exacerbe sa candeur pour mieux charrier des thèmes difficiles. Alors qu’il semble emprunter la voie contraire, Spielberg ne nous épargne rien des horreurs liées à son sujet, mettant à disposition du public des scènes qui se seraient sans doute avérées insoutenables ailleurs.
le-testament-cache-jim-sheridan-critique
1.5

Le Testament Caché : l’épitaphe de Jim Sheridan

Sans être honteux au point de sceller la fin de carrière d’un grand réalisateur, Le Testament Caché porte clairement en bandoulière les raisons de son calendrier de sortie litigieux. Difficile de mettre ça sur le compte des stigmates de production ou d’une perte de motivation de la part de Sheridan qui signe un film clairement indigne de figurer aux côtés d' Au nom du père, In America et autres titres d'une filmographie aussi prestigieuse que mal représentée en l'état.