cannes2018-nouvelle-regle-festival-les-changements-polemique-netflix-selfie-avant-premiere-presse-film-exclu-orson-welles

Festival de Cannes 2018 : changements en autarcie et accès VIP

Que la plus importante manifestation cinématographique mondiale affirme son intention de restaurer l'importance supposément en péril du 7ème Art, rien de plus louable en soit. Que ce même péril soit identifié à l'aune de sa nouvelle accessibilité, voilà qui est déjà beaucoup plus litigieux, et risque bien de réduire à néant les efforts de Frémeaux visant à combattre l’image d’un festival défiant vis-à-vis du grand-public
critique-the-disaster-artist-tommy-wiseau-greg-sestero.jpg.
3.5

The disaster artist : ma vie avec Tommy Wiseau

Ce n’est pas un livre sur Tommy Wiseau, dont l'aura survit paradoxalement au livre dans la mesure ou elle se nourrit sur les ruines de ses accomplissements, ni même la chronique d'un tournage catastrophe. C'est une introspection déguisée, où l'auteur essaie de mettre son propre masochisme en abyme. Nul doute qu'il n'en a pas finit avec les questions posées ici...
cheval-de-guerre
4.0

Cheval de guerre de Steven Spielberg : le cinéma en lettres majuscules

Plus qu’aucun autre film de Spielberg du fait de sa note d’intention, Cheval de guerre exacerbe sa candeur pour mieux charrier des thèmes difficiles. Alors qu’il semble emprunter la voie contraire, Spielberg ne nous épargne rien des horreurs liées à son sujet, mettant à disposition du public des scènes qui se seraient sans doute avérées insoutenables ailleurs.
le-testament-cache-jim-sheridan-critique
1.5

Le Testament Caché : l’épitaphe de Jim Sheridan

Sans être honteux au point de sceller la fin de carrière d’un grand réalisateur, Le Testament Caché porte clairement en bandoulière les raisons de son calendrier de sortie litigieux. Difficile de mettre ça sur le compte des stigmates de production ou d’une perte de motivation de la part de Sheridan qui signe un film clairement indigne de figurer aux côtés d' Au nom du père, In America et autres titres d'une filmographie aussi prestigieuse que mal représentée en l'état.
criminal-squad-christian-gudecast-critique
3.5

Criminal Squad : Gérard Butler et le crépuscule du mâle alpha

Sous couvert du film mâle hyperbolique annoncé, Criminal Squad dessine le crépuscule d’un archétype en fin de vie. Ce faisant, le film de Christian Gudecast réussit à être parfaitement ce qu’il se devait d’être, tout en devenant son inverse. Autant dire que de la part du scénariste de la Chute de Londres et Un homme à part, on n'en attendait vraiment pas tant.
shot-caller-nikolaj-coster-waldau-menotte

Ric Roman Vaughn : réalisateur sous haute tension

De fait, les films de Ric Roman Waugh sont des expériences profondément sensitives dans leurs propensions à épurer la fiction des éléments susceptibles de jeter une bouée au spectateur désireux de se raccrocher à ses certitudes. Son cinéma a pour vocation de nous laisser seul face à cette question : « Et si c’était moi ? »